La pisciculture comme moyen de subsistance durable (Yanonge, RDC)

Helena Fatuma est présidente d'une association locale de femmes de Yanonge qui produit du poisson dans de petits étangs pour approvisionner le marché local. La surpêche pratiquée dans le fleuve Congo fait ressortir un besoin pressant d'alternatives en protéines animales pour nourrir la population locale croissante ; c’est le constat de ce groupe de femmes qui tentent à présent d'apporter des solutions. Sélectionnées par le CIFOR-ICRAF en 2019, elles ont reçu une formation sur les techniques de pisciculture améliorées et les compétences financières. L'association d’H. Fatuma fait actuellement partie d’un ensemble de plus de 60 petites entreprises du paysage de Yangambi qui bénéficient d’un soutien pour développer des activités économiques durables.

Other video you might be interested in

Get the CIFOR latest news