Structurer la gouvernance des tourbières dans le bassin du Congo

Export citation

Messages clés

  • Compte tenu de l’importance des tourbières de la Cuvette Centrale du Congo pour l’environnement et les communautés, un consensus croissant parmi les acteurs nationaux et internationaux est partagé quant à la nécessité de les protéger et de les gérer durablement.
  • Les tourbières de la Cuvette Centrale du Congo s’étendent sur deux pays, à savoir la République du Congo et la République démocratique du Congo. Par conséquent, une coordination permanente est essentielle si l’on souhaite que les actions des deux pays soient efficaces pour préserver les tourbières transnationales.
  • La coordination pour la protection des tourbières de la Cuvette Centrale du Congo nécessite non seulement des actions internationales et régionales, mais aussi des efforts conjoints des institutions nationales en raison du chevauchement des utilisations des terres dans les tourbières.
  • Les efforts actuels pour améliorer la gouvernance des tourbières de la Cuvette Centrale du Congo sont largement motivés par les efforts nationaux pour lutter contre le changement climatique. Ceux-ci fournissent un cadre intersectoriel pour enrichir le débat sur les réformes juridiques et institutionnelles, améliorer l’utilisation et la gestion des terres, et réduire les émissions de la République du Congo et de la République démocratique du Congo.

Download:

DOI:
https://doi.org/10.17528/cifor/008723
Altmetric score:
Dimensions Citation Count:


Related publications

Get the CIFOR latest news