Transformation sociale et environnementale des paysages accueillant des réfugiés et des communautés d’accueil en Afrique centrale et orientale

Export citation

Ce document synthétise les défis de la durabilité environnementale auxquels sont confrontés les paysages accueillant des réfugiés, les initiatives en cours et les lacunes. Il présente également les plans scientifiques transformateurs du CIFOR-ICRAF visant à combler les lacunes existantes en matière de paysages et de moyens de subsistance résilients. Le CIFOR-ICRAF est une institution de recherche dans le domaine de la gestion des forêts et des paysages, issu d’une fusion réussie entre le CIFOR et l’ICRAF.

L’évaluation montre que la résilience, la durabilité et la santé environnementale dans les paysages d’accueil présentent de multiples facettes complexes, comportant des dimensions culturelles, écologiques, économiques, sociales et politiques. Par conséquent, en dépit de plusieurs organisations travaillant dans les paysages d’accueil des réfugiés, il subsiste des défis à relever pour parvenir à des solutions holistiques long-termistes et durables. Par ailleurs, la gouvernance et les institutions des communautés d’accueil, qui sont essentielles à l’appropriation, à la réussite et à la durabilité des initiatives visant à lutter contre la dégradation de l’environnement, n’ont pas toujours été activement impliquées à ce jour.

Pour combler ces lacunes, le CIFOR-ICRAF applique une approche paysagère qui fournit des solutions fondées sur des données probantes, exploitables et adaptées au contexte. Cette approche favorise la collaboration et les synergies entre les acteurs, contribue au dialogue international et oriente la planification, la programmation et le développement de politiques.


Download:

DOI:
https://doi.org/10.17528/cifor/008638
Altmetric score:
Dimensions Citation Count:


Related publications

Get the CIFOR latest news