La production de charbon de bois dans le comté de Baringo au Kenya à partir d’une espèce invasive, le Prosopis juliflora

Export citation

Principaux enseignements

  • À l’origine, le Prosopis juliflora a été introduit dans les zones arides du Kenya comme solution à la déforestation et aux pénuries de boisénergie. Mais l’arbuste s’est avéré très invasif, remplaçant certaines plantes indigènes, avec des effets néfastes à la fois sur la biodiversité et les moyens de subsistance.
  • Les efforts entrepris pour contrôler le Prosopis incluent entre autres son exploitation pour produire du charbon de bois durable, laquelle permettrait d’une part de combler les immenses besoins en bioénergie et d’autre part, de défricher les terres à des fins agricoles.
  • Toutefois, des connaissances limitées et le manque d’outils appropriés pour la taille ont empêché les communautés de tirer pleinement avantage du potentiel économique de Prosopis.
  • Dans le comté de Baringo, le CIFOR-ICRAF et ses partenaires ont entrepris une approche intégrée de la production durable de charbon de bois à partir du Prosopis, à l’aide de la cartographie participative et d’une « formation de formateurs » portant sur la récolte durable et l’utilisation de fours améliorés.
  • Les résultats montrent que l’utilisation de Prosopis pour la production de charbon est durable de trois façons : l’espèce est abondante, elle peut se régénérer par un élagage sélectif et elle produit un charbon de bois d’une grande qualité, plus efficace que les autres essences ligneuses.
  • Le présent dossier décrit ces résultats et livre des recommandations pour l’exploitation de cette espèce envahissante dans la production de charbon de bois.

Download:

Related publications

Get the CIFOR latest news