La tenure foncière coutumière des pâturages extensifs dans la région Boeny à Madagascar

Export citation

Points à retenir

  • Les réformes politiques et législatives qui visent à sécuriser des terrains communautaires à Madagascar sont en cours, mais une meilleure compréhension des systèmes fonciers coutumiers des pâturages s’avère nécessaire pour que les réformes soient efficaces.
  • Dans la région Boeny au nord-ouest de Madagascar, les éleveurs font une distinction entre les tany firaofana, les terrains de pâturages journaliers, et les kijana, les pâturages où les bœufs (zébus) restent la nuit.
  • Pour ces deux types de terrains de pâturage, les ressources fourragères et halieutiques sont indispensables; mais la présence des ressources forestières est aussi un élément clé d’un kijana.
  • Bien que les éleveurs détiennent les droits importants sur les terrains de pâturage, ils partagent d’autres droits, comme la pêche et l’extraction du bois, avec les autres membres de leur communauté.
  • Afin d’inciter la restauration des paysages forestiers à grande échelle, les réformes législatives en cours à Madagascar devraient reconnaître les droits coutumiers aux terrains de pâturages de grande superficie.

Download:

DOI:
https://doi.org/10.17528/cifor/008383
Altmetric score:
Dimensions Citation Count:


Related publications

Get the CIFOR latest news