Rapport Annuel 2020: Reconstruire en mieux pour l’avenir

Export citation

En cette année 2020 qui n’a ressemblé à aucune autre, le CIFOR-ICRAF, acteur clé de la recherche internationale de haut niveau, a toujours été pleinement mobilisé sur les forêts et les arbres dans les paysages agricoles, en poursuivant ses travaux et échanges par internet lors de l’arrivée de la pandémie du Covid-19.

Ce rapport annuel illustre l’expertise, l’implication et la persévérance de ses équipes. Lorsque, face à la pandémie, des appels se sont fait entendre pour interdire la viande sauvage, les experts du CIFOR-ICRAF, forts des dernières données factuelles et d’arguments pertinents, sont montés au créneau afin de mettre en avant les besoins des communautés qui comptent sur le gibier pour se nourrir. La mobilisation d’autres chercheurs a permis des acquis scientifiques décisifs sur un grand nombre de sujets, dont l’amélioration de semences d’arbres et des actions de restauration en Éthiopie, l’agroforesterie en Asie du Sud-Est et un nouveau modèle pour l’utilisation durable du bois de chauffe dans les camps de réfugiés.

Le CIFOR-ICRAF a continué la mise en place de sa nouvelle organisation en tant qu’entité unique, avec une stratégie sur 10 ans qui expose ses solutions pour changer la donne dans les cinq grands enjeux de la planète : la déforestation et la perte de la biodiversité, la crise climatique, les chaînes de valeur et les filières non durables, la nécessité de transformer les systèmes alimentaires, et les graves inégalités qui frappent les femmes, les populations autochtones et les communautés rurales vulnérables.

Trois nouveaux axes d’action permettront de développer les solutions visant ces problématiques : les Plateformes de partenariat pour l’avenir (Transformative Partnership Platforms), les Paysages d’action (Engagement Landscapes) et les Initiatives phares (Flagship Products). Récemment lancée, l’initiative Paysages résilients (Resilient Landscapes) a vocation à encourager les investissements dans les solutions fondées sur la nature en recourant à la puissance du secteur privé.

Le Forum mondial sur les paysages (GLF) a rayonné avec une première conférence totalement virtuelle en juin et une croissance sans précédent dans le paysage numérique au cours de l’année. Enfin, l’intérêt des partenariats a encore été maintes fois démontré dans le cadre du programme de recherche du CGIAR sur les forêts, les arbres et l’agroforesterie (FTA) dont la 10e conférence scientifique a eu lieu de même virtuellement.


Download:
    Publisher

    CIFOR-ICRAF

    Publication year

    2021

    Authors

    CIFOR-ICRAF

Related publications

Get the CIFOR latest news