Une filière durable du bois énergie doit passer par le développement et la promotion des alternatives | FORETS

Une filière durable du bois énergie doit passer par le développement et la promotion des alternatives

« Je fais ce travail depuis plus de vingt ans. Grâce à ça, je paie les frais de mes quatre enfants dont deux à l’université et deux autres à l’école primaire. J’avoue que ce travail est pénible car je remonte la rivière pour atteindre des villages situés à plusieurs kilomètres de Kisangani pour chercher la marchandise. Et cela, à mon propre risque et péril », a raconté Milade Lomoyo, vendeur au marché Litoyi.

Il est onze heures lorsque nous arrivons au marché Litoyi à Kisangani. Situé au bord de la rivière Tshopo, ce marché est célèbre pour son commerce de charbon de bois et bois de chauffe. Ici, nous croisons des tricycles, des pousse-pousse et véhicules remplis de charbon quittant ce lieu. Existant depuis plus de 50 ans, ce marché fournit des boulangeries, des briqueteries, des restaurants des ménages, voire la compagnie Sotexki.

Lire la suite.


Top