Adaptation et atténuation - Climate Change and Forests in the Congo Basin (COBAM)

Adaptation et atténuation

Que sont l’atténuation et l’adaptation ?
L’atténuation et l’adaptation sont deux stratégies pour faire face au problème du changement climatique. L’atténuation est une intervention visant à réduire les sources ou augmenter les puits de gaz à effet de serre. L’adaptation est « un ajustement des systèmes naturels ou humains en réponse à des stimuli climatiques présents ou futurs ou à leurs effets, afin d’en atténuer les effets néfastes ou d’exploiter des opportunités bénéfiques » (IPCC 2001).

cobam-f1

Comment se différentient l’atténuation et l’adaptation ?
L’atténuation et l’adaptation présentent des différences notables, en particulier dans leurs objectifs. L’atténuation traite des causes du changement climatique (l’accumulation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère), alors que l’adaptation concerne les impacts du changement climatique. Les deux approches sont nécessaires. D’une part, même si des efforts importants étaient faits sur l’atténuation, le climat continuerait à changer pendant les prochaines décennies, rendant nécessaire l’adaptation à ce changement. D’autre part, l’adaptation ne pourra pas éliminer tous les impacts négatifs et l’atténuation est cruciale pour limiter les changements dans le système climatique.

Quelles sont les autres différences entre l’atténuation et l’adaptation ?
L’atténuation et l’adaptation concernent différentes échelles spatiales : même si le changement climatique est une préoccupation internationale, les bénéfices de l’adaptation sont locaux et ceux de l’atténuation sont globaux. L’atténuation et l’adaptation se différencient aussi par leurs échelles temporelles et les secteurs économiques concernés (Tol 2005).

Atténuation Adaptation
Echelle spatiale D’abord un problème international, car l’atténuation fournit des bénéfices globaux D’abord un problème local, car l’adaptation fournit surtout des bénéfices locaux
Echelle temporelle A un effet à long terme en raison de l’inertie du système climatique Peut avoir un effet à court terme sur la reduction de la vulnérabilité
Secteurs Une priorité pour les secteurs de l’énergie, des transports, de l’industrie et des déchets Une priorité pour les secteurs de l’eau ou de la santé et les zones c?tières
Atténuation et adaptation sont toutes les deux pertinentes pour les secteurs de l’agriculture et la forêt

Télécharger le document de contexte

Références


Top