D�forestation et d�gradation des for�ts dans le Bassin du Congo: État des lieux, causes actuelles et perspectives

D�forestation et d�gradation des for�ts dans le Bassin du Congo: État des lieux, causes actuelles et perspectives

Le Bassin du Congo couvre le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République du Congo, la Guinée équatoriale et le Gabon. Il comprend environ 70 % de la couverture forestière de l’Afrique. Sur les 530 millions d’hectares du Bassin du Congo, 300 millions sont couverts par la forêt constituée à plus de 99 % de forêts primaires ou naturellement régénérées, par opposition aux plantations.
La présente étude, essentiellement bibliographique, a pour but d’identifier les causes actuelles et futures de la déforestation dans les six pays du Bassin du Congo, premier pas pour surmonter les défis auxquels REDD+ devra répondre.
Avec un taux net de 0,09 % entre 1990 et 2000 et de 0,17 % entre 2000 et 2005, la déforestation semble faible comparée aux autres régions du monde. L’agriculture itinérante, l’agriculture commerciale et le développement des infrastructures de désenclavement des zones forestières et des dessertes agricoles constituent des causes principales de la déforestation, auxquelles s’ajoute l’expansion urbaine due à l’exode rural et la croissance démographique. L’exploitation forestière et l’extraction du bois énergie représentent les principales causes de la dégradation forestière. Certains pays pourraient bien s’en passer : c’est le cas pour le Congo, le Gabon ou la Guinée équatoriale où le pétrole représente à lui seul entre 85 et 95 % des recettes de l’état.
Tous les pays du Bassin aspirent à l’émergence à des horizons divers ; en 2035 pour le Cameroun et la RDC, en 2025 au Gabon et en 2020 pour la Guinée équatoriale. Leurs programmes d’émergences, fondés essentiellement sur le développement des infrastructures et du tissu industriel, pourraient s’accompagner de la destruction massive de la forêt. Des directives devraient être édictées au niveau régional afin limiter les conséquences des stratégies d’émergence sur la forêt. Dans cette perspective, des études approfondies, complémentaires aux traditionnelles études d’impacts environnementaux et sociaux, visant la conciliation du développement économique avec les préoccupations environnementales seraient d’une grande utilité.

Authors: Tchatchou, B.; Sonwa, D.J.; Ifo, S.; Tiani, A.M.

Topic: conservation,deforestation,degradation,forest management

Geographic: Congo Basin,Cameroon,Gabon,Equatorial Guinea,Central African Republic,Democratic Republic of Congo

Series: CIFOR Occasional Paper no. 120

Publisher: Center for International Forestry Research (CIFOR), Bogor, Indonesia

Publication Year: 2015

ISBN: 978-602-1504-69-7

DOI: 10.17528/cifor/005457


Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Altmetric score:

Download Options:

Export Citation

Related viewing

Top