Les marchés des produits forestiers non ligneux dans la zone de forêt humide du Cameroun

Les marchés des produits forestiers non ligneux dans la zone de forêt humide du Cameroun

La vente de produits forestiers non ligneux (PFNL) peut revêtir une importance considérable en tant que moyens de subsistance des paysans et certains de ces produits font l’objet d’une très forte demande. Ce document présentait une étude sur la vente de quatre importants PFNL sur des marchés dans le sud du Cameroun. Les chiffres d’affaire étaient significatifs – au moins 1,75 millions de dollars des Etats-Unis durant la première moitié de 1995. Plus d’un millier de commerçants, qui étaient presque tous des femmes, avaient des marges bénéficiaires hebdomadaires allant jusqu’à 48%. Cependant, loin d’être de riches exploitants, la plupart d’entre eux faisaient sur leurs ventes des gains inférieurs au salaire minimum et avaient récemment subis le contrecoup défavorable d’un nouvel impôt sur le secteur non structuré. Les auteurs faisaient observer que, vue l’importance des PFNL pour les commerçants et les ramasseurs, les recherches et la politique sur les PFNL devraient à l’avenir tenir compte des deux groupes.

Authors: Ndoye, O.; Ruiz Perez, M.; Eyebe, A.

Topic: CIFOR,forests,income,markets,non-timber forest products,rural communities,humid zones,Dacryodes edulis,Irvingia,gender

Geographic: Cameroon

Series: ODI RDFN Paper no. 22c

Pages: 25p.

Publication Year: 1997

DOI: http://www.odi.org.uk/sites/odi.org.uk/files/odi-assets/publications-opinion-files/1388.pdf

Altmetric score:


Export Citation

Related viewing

Top