Vers des conditions de coopération plus équitables: La contribution des populations locales aux concessions forestières

Vers des conditions de coopération plus équitables: La contribution des populations locales aux concessions forestières

Ces dernières années ont mis l’accent sur la responsabilité sociale d’entreprise, la certification du bois et les initiatives de commerce équitable sur les marchés internationaux de produits forestiers. Cependant, en dépit de toutes ces actions visant à plus d’équité pour les communautés dépendantes des forêts dans leurs relations avec les entreprises privées, de nombreux producteurs forestiers locaux continuent d’être perdants lorsqu’ils coopèrent avec le monde des affaires. Les partenariats apparemment bien intentionnés qui tentent de créer des accords favorables tant aux communautés locales qu’aux entreprises privées donnent des résultats mitigés. Cette étude cherche à élucider cette question en examinant de manière systématique un grand nombre de travaux empiriques menés dans des contextes très différents. Nous observons en particulier: les compétences et l’expertise locales nécessaires à la bonne gestion des concessions forestières; les moyens dont disposent les populations locales et les concessionnaires pour interagir de manière mutuellement bénéfique; les stratégies les plus efficaces des communautés pour défendre leurs revendications dans les conflits avec des entreprises privées; les politiques publiques favorisant des conditions plus équitables de coopération en matière de gestion des concessions forestières. Nos recherches montrent que les dispositions institutionnelles régissant les relations entre communautés locales et concessionnaires forestiers et, en particulier, la répartition des droits de propriété permettent d’expliquer ces résultats mitigés. En revanche, les points de vue des communautés quant aux relations qu’elles entretiennent avec les concessions sont nettement moins documentés dans les études existantes qui ne s’appuyent pas sur des données relatives aux membres de ces communautés. Par conséquent, on connait encore très peu les stratégies des communautés pour organiser la répartition des bénéfices en leur sein, ce qui veut dire que les accords de coopération, même socialement responsables, risquent de ne pas profiter à leurs membres les plus en mal de revenus. Pour conclure, nous proposons des axes de recherche futurs, et nous discutons des conséquences à tirer de nos recherches sur le plan des politiques publiques.

Authors: Andersson, K.; Ravikumar, A.; Mwangi, E.; Guariguata, M.R.; Nasi, R.

Topic: logging,local communities,concessions,fair trade,policy

Geographic: Indonesia

Series: CIFOR Occasional Paper no. 70

Pages: 43p

Publisher: Bogor, Indonesia, Center for International Forestry Research (CIFOR)

Publication Year: 2011

Download Options:

Export Citation

Related viewing

Top