Etat de la biodiversité et la de production des ligneux du Chantier d’Aménagement Forestier du NAZINON après une vingtaine d’années de pratiques d’aménagement

Etat de la biodiversité et la de production des ligneux du Chantier d’Aménagement Forestier du NAZINON après une vingtaine d’années de pratiques d’aménagement

Le Projet « Aménagement et exploitation des forêts pour le ravitaillement de la ville de Ouagadougou en bois de feu » (TCP/FAO/BKF/85/011) a donné naissance au projet « Aménagement des forêts naturelles pour la sauvegarde de l’environnement et la production de bois » (PNUD/FAO/BKF/89/011). Ce projet, exécuté en trois phases est le précurseur et la référence en matière d’aménagement des forêts naturelles au Burkina Faso.Sa mise en œuvre a consisté en une gestion participative et rationnelle des forêts se basant sur la coupe et la commercialisation de bois d’énergie dans la forêt classée (FC) du Nazinon selon un plan d’aménagement et un cahier de charges. Les activités d’exploitation de bois ayant démarré en 1988, la période de rotation sera atteinte en 2007. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’impact du modèle d’aménagement actuel sur la pérennité des chantiers d’aménagement forestier. Il s’agit de recueillir et d’analyser les informations pertinentes sur l’état actuel de la végétation ligneuse dans le chantier d’aménagement forestier du Nazinon et d’en dégager les tendances évolutives sous l’effet dumodèle d’aménagement pratiqué.De plus,les donnés collectées alimenteront la base de données en vue de la relecture du plan d’aménagement qui arrivera bientôt à son terme. Les sept (7) Unités d’Aménagement que compte le Chantier d’Aménagement du Nazinon ont fait l’objet d’un inventaire forestier avec un taux de sondage de 0,30 %. Bien que le CAF du Nazinon possède une importante richesse spécifique et une densité ligneuse appréciable (90 espèces et 2026 brins/ha respectivement), deux espèces (Detarium microcarpum et Vitellaria paradoxa) composent à elles seules entre 26 et 50 % l’ensemble du peuplement. La régénération (DHP<10cm) constitue plus de 96 % du nombre de brins des différents UAF. La surface terrière à la base du bois commercialisable (10cm<DHP<25cm) a varié entre 1,56 m2 /ha et 2,48 m2 /ha en fonction de l’UAF. L’état sanitaire des arbres du CAF est satisfaisant avec un taux d’individus sains supérieur à 92 %. Le CAF du Nazinon possède des atouts importants tels que l’existence d’une administration fonctionnelle, l’organisation des producteurs en groupements. Néanmoins, les pratiques contrevenantes au plan d’aménagement et au cahier de charge sont nombreuses. En effet, tout le CAF est quasiment parcouru par le bétail et le feu. La coupe pour le bois de feu s’est concentrée principalement sur six espèces avec une forte pression sur Detarium microcarpum et Vitellaria paradoxa. Ceci constitue un écrémage qui peut influencer négativement la diversité biologique du peuplement. Il serait judicieux de mettre l’accent sur les produits forestiers non ligneux lors de la relecture du plan d’aménagement.

Authors: Sawadogo, L.

Topic: forest inventories,savannas,dry forests,non-timber forest products,poverty alleviation

Geographic: Burkina Faso

Pages: 42p.

Publisher: Center for International Forestry Research (CIFOR), Bogor, Indonesia

Publication Year: 2007

ISBN: 978-979-1412-27-8


Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Download Option:

Export Citation

Related viewing

Top