Evaluation de la productivite et de la biomasse des savanes seches africaines: l’apport du collectif savator

Evaluation de la productivite et de la biomasse des savanes seches africaines: l’apport du collectif savator

Le bois énergie et le charbon de bois couvrent une bonne partie des besoins en énergie domestique dans les pays du Sahel : 92% au Burkina, 86% au Mali, 80% au Niger, 47% au Sénégal, 96% au Tchad, selon une étude de la Fao (1986). Les formations arborées (principalement des savanes) sont, de fait, soumises à de fortes pressions d’exploitation, notamment aux abords des villes. Aujourd’hui, les commerçants vont s’approvisionner jusqu’à 200 km des grandes villes sahéliennes. Pour gérer durablement la ressource en bois énergie, il est nécessaire d’équilibrer l’exploitation et le renouvellement du stock. Cela nécessite de connaître la productivité des savanes, c’est-à-dire le taux de croissance du stock de bois. Des synthèses des connaissances sur la productivité des savanes ont été réalisées par Clément (1982) et la Fao (1984). Depuis vingt ans, de nouveaux dispositifs expérimentaux ont été mis en place, de nouvelles méthodes ont été testées, de nouvelles données sont venues compléter les premiers travaux. Loin de fournir une réponse dé nitive, ces travaux ont révélé la complexité de la tâche et la diversité des réponses que l’on peut apporter à la question suivante : quelle est la productivité des savanes?

Authors: Picard, N.; Ballo, M.; Dembele, F.; Gautier, D.; Kaire, M.; Karembe, M.; Mahamane, A.; Manlay, R.; Ngom, D.; Ntoupka, M.; Ouattara, S.; Savadogo, P.; Sawadogo, L.; Seghieri, J.; Tiveau, D.

Topic: savannas,biochemical techniques,energy sources,productivity,inventories,forests,capacity building,conferences

Geographic: Africa

Publication Year: 2006

ISSN: 0006-579X

Source: Bois et Forets des Tropiques 288(2): 75-80

Download Option:

Export Citation

Related viewing

Top