L’Afrique centrale contient le deuxième plus grand bloc continu de forêt tropicale de la planète après l’Amazonie. La zone abrite une riche biodiversité et fournit des services écologiques vitaux régionaux et mondiaux. Alors que l’attention aux questions forestières dans la région a augmenté depuis le Sommet de Rio en 1992, il reste encore beaucoup à faire pour répondre aux nouvelles menaces contre ces forêts importantes et le défi de les gérer durablement.

Dans le cadre des célébrations de son 20e anniversaire, le CIFOR a organisé, avec ses partenaires, une conférence politique et scientifique de deux jours intitulé « La gestion durable des forêts d’Afrique centrale: hier, aujourd’hui et demain ». Rassemblant les décideurs politique de la région, les bailleurs de fonds, les médias, les chercheurs et les experts forestiers, la conférence a servi d’un forum de discussion ouverte sur les problèmes les plus critiques et les défis de la gestion durable des forêts d’Afrique centrale, sa biodiversité et les personnes qui en dépendent.

La conférence a été accueillie par le ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, qui a ouvert et a clôturé l’événement. Plus de 520 invités ont assisté à la première journée et plus de 350 le deuxième jour, et près de 25 intervenants de haut niveau ont présenté des sujets. Revenez bientôt pour voir des interviews, des présentations, des photos, des vidéos et plus encore.

La déclaration suivante a été faite lors de la cérémonie de cloture.acrobat_icon_jw

Top